Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de gégė

le blog de gégė

Menu
AUJOURD'HUI  LA  PETITE  MARCHE  PART  DE  CHAMBEON

AUJOURD'HUI LA PETITE MARCHE PART DE CHAMBEON

Aujourd'hui, Chambéon pour 20 personnes et 10 km toujours un seul homme, le vent souffle et les abris se font rares mais il ne pleut pas et la balade est belle.
Aujourd'hui, Chambéon pour 20 personnes et 10 km toujours un seul homme, le vent souffle et les abris se font rares mais il ne pleut pas et la balade est belle.
Aujourd'hui, Chambéon pour 20 personnes et 10 km toujours un seul homme, le vent souffle et les abris se font rares mais il ne pleut pas et la balade est belle.

Aujourd'hui, Chambéon pour 20 personnes et 10 km toujours un seul homme, le vent souffle et les abris se font rares mais il ne pleut pas et la balade est belle.

Une petite pose quoi de plus normal, ils sont passés vers le mat des crues, essayez d'imaginer la quantité d'eau en 1907, cela fait quand même une hauteur impressionnante.
Une petite pose quoi de plus normal, ils sont passés vers le mat des crues, essayez d'imaginer la quantité d'eau en 1907, cela fait quand même une hauteur impressionnante.
Une petite pose quoi de plus normal, ils sont passés vers le mat des crues, essayez d'imaginer la quantité d'eau en 1907, cela fait quand même une hauteur impressionnante.

Une petite pose quoi de plus normal, ils sont passés vers le mat des crues, essayez d'imaginer la quantité d'eau en 1907, cela fait quand même une hauteur impressionnante.

Notre pauvre homme est bien seul, il va falloir recruter ou alors nous somment en voie de disparition.Sur la plan d'eau il reste des traces de glace, au plus froid il devait être gelé complètement.
Notre pauvre homme est bien seul, il va falloir recruter ou alors nous somment en voie de disparition.Sur la plan d'eau il reste des traces de glace, au plus froid il devait être gelé complètement.

Notre pauvre homme est bien seul, il va falloir recruter ou alors nous somment en voie de disparition.Sur la plan d'eau il reste des traces de glace, au plus froid il devait être gelé complètement.

A la grande marche il y avait 33 personnes et le vent s'est fait ressentir au début puis nous avons pris l'ancienne voie férrée et là on était a l'abri. Un cheval nous regarde passer et a l'air de s'ennuyer.
A la grande marche il y avait 33 personnes et le vent s'est fait ressentir au début puis nous avons pris l'ancienne voie férrée et là on était a l'abri. Un cheval nous regarde passer et a l'air de s'ennuyer.
A la grande marche il y avait 33 personnes et le vent s'est fait ressentir au début puis nous avons pris l'ancienne voie férrée et là on était a l'abri. Un cheval nous regarde passer et a l'air de s'ennuyer.

A la grande marche il y avait 33 personnes et le vent s'est fait ressentir au début puis nous avons pris l'ancienne voie férrée et là on était a l'abri. Un cheval nous regarde passer et a l'air de s'ennuyer.

Après la pose nous somment allés vers le chateau de Batailloux ou notre ancien ravito se tenait et l'on a rencontré le propriétaire.
Après la pose nous somment allés vers le chateau de Batailloux ou notre ancien ravito se tenait et l'on a rencontré le propriétaire.
Après la pose nous somment allés vers le chateau de Batailloux ou notre ancien ravito se tenait et l'on a rencontré le propriétaire.

Après la pose nous somment allés vers le chateau de Batailloux ou notre ancien ravito se tenait et l'on a rencontré le propriétaire.

A l'arrivée, Jacqueline avait confectionnée des bugnes pour la chandeleur et l'on a bu le cidre avant de se séparer. Une belle balade dans la convivialité.
A l'arrivée, Jacqueline avait confectionnée des bugnes pour la chandeleur et l'on a bu le cidre avant de se séparer. Une belle balade dans la convivialité.
A l'arrivée, Jacqueline avait confectionnée des bugnes pour la chandeleur et l'on a bu le cidre avant de se séparer. Une belle balade dans la convivialité.
A l'arrivée, Jacqueline avait confectionnée des bugnes pour la chandeleur et l'on a bu le cidre avant de se séparer. Une belle balade dans la convivialité.

A l'arrivée, Jacqueline avait confectionnée des bugnes pour la chandeleur et l'on a bu le cidre avant de se séparer. Une belle balade dans la convivialité.